Lombricompostage : les solutions à vos problèmes

Vous n'avez pas de jardin ? Adoptez un lombricomposteur.
Vous souhaitez vous mettre au compostage mais vous n’avez pas de jardin ? Le lombricomposteur est fait pour vous ! Tour d’horizon des problématiques les plus fréquemment rencontrées et leurs solutions toutes simples.

Depuis 2021, le service prévention des déchets de la Communauté de Communes du Pays de Lunel réalise un suivi pour mieux vous accompagner dans cette démarche écologique.

Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Il désigne la digestion de déchets organiques par des vers de terre spécifiques appelés lombrics. Distribué gratuitement sur demande par le service de prévention des déchets, le lombricomposteur permet à toute personne ne disposant pas d’un jardin de valoriser ses déchets de préparation de repas appelés « fermentescibles ». L’objectif est de produire un compost et engrais liquide. Le lombricomposteur doit être installé en intérieur, hors gel, idéalement entre 15 et 25°C, dans un endroit facile d’accès.

Problèmes et solutions

« Mon lombricomposteur génère la présence de moucherons »

Le problème se pose principalement en été. En fermentation, l’eau sucrée des fruits produit une acidité qui attire les moucherons. Rajoutez de la matière sèche, des coquilles d’œufs broyées et/ou recouvrez le tout de papier journal. Le papier journal est un régulateur d’humidité en plus de faire barrage aux moucherons.

« Une odeur de putréfaction se dégage de mon lombricomposteur »

Cela signifie qu’il y a trop de nourriture ou pas assez de vers. Il faut alors diminuer l’apport de nourriture ou rajouter des vers.

Les déchets à ne pas mettre dans le lombricomposteurs

  • Matières animales (viande, poisson, fromage, lait)
  • Ails et ses dérivés (oignons, échalotes, poireaux)
  • Agrumes
  • Restes de repas en sauce

Pour tout renseignement :

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×