Arrêter les pesticides

Les pesticides ne sont plus les bienvenus dans les espaces verts et bientôt chez vous. Il faut donc repenser notre manière de jardiner.

Se passer de pesticides nécessite de composer avec les éléments naturels en favorisant les plantes, les animaux, les microorganismes qui ne nous « gênent pas » ou qui même se révèlent parfois utiles. Il faudra donc être attentif à son jardin pour comprendre son fonctionnement et mettre en œuvre les solutions préventives adaptées. Pour n’utiliser les méthodes curatives qu’en dernier recours, il est essentiel d’anticiper au maximum l’apparition des problèmes.

Faire preuve de patience

Le passage d’un jardin “chimique” à un jardin plus naturel peut parfois sembler long. Pas de panique si une invasion de pucerons se produit les premières années : il faut laisser le temps aux coccinelles et aux autres prédateurs de se développer et à un nouvel équilibre de se créer.

Quelques conseils

  • Laissez un espace sauvage et diversifié (haies, prairies fleuries…) dans un coin du jardin, ce qui favorisera les insectes utiles.
  • Installez un paillage dès la plantation. Vous pourrez le retirer une fois que vos plantes auront bien recouvert le sol.
  • Améliorez la qualité du sol en l’aérant et le décompactant quelques temps avant la plantation.
  • Adoptez un arrosage modéré.
  • Choisissez des plantes locales : elles seront adaptées au milieu et se feront moins attaquer.
  • Bannissez les plantes envahissantes. Elles mettent en péril vos autres plantations mais aussi les milieux naturels proches !

Le paillage, une solution efficace contre les herbes indésirables

Pour empêcher les herbes non désirées de pousser, il suffit de les priver de leurs espaces, et de la lumière dont elles ont besoin. Les paillages sont une excellente solution : la pouzzolane, le gravier, les galets, les coques de cacao, l’écorce de pin, les copeaux de bois…

En plus, ils limitent l’évapotranspiration et l’arrosage en gardant le sol humide et constituent un milieu de vie pour les insectes auxiliaires. Le grand choix de texture, de forme et de couleurs permet d’ajouter une touche esthétique.

La bonne idée

La récupération des tontes de pelouses, des broyats d’élagage ou des feuilles mortes séchées est une technique de paillage permettant de valoriser les déchets verts du jardin.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×